Panora­ma non exhaus­tif des Voitures élec­triques les plus per­ti­nentes du moment, par caté­gorie.*

Quadricycle lourd électrique (limité à 45km/h — sans permis)

Cit­roën AMI, 70km d’au­tonomie, 6900 euros hors bonus (6000 euros bonus déduit). Une voiture sans per­mis qui peut être con­duite à par­tir de 14ans. Elle est assez unique sur le marché. Peut être une petite voiture idéale en ville ou même à la cam­pagne pour les petits tra­jets. page offi­cielle.

Micro-citadines abordables

VW e‑Up, Seat Mii elec­tric et Sko­da Cit­i­go iv (autonomie autour de 250km) ces triplettes sont sans doutes les meilleurs com­pro­mis du moment. Disponible à par­tir de 23 740 euros (soit 17 730 euros bonus écologique déduit en France). Dans les mêmes con­di­tions de bonus français, il ya la la Mii Elec­tric (16 002 €) et la Cit­i­go iV (15 768 €), ses clones moins bien équipées. Test d’au­tonomie de la VW e‑up (l’Argus.fr) sur par­cours route et autoroutes.

Renault Twingo ZE autonomie de 190 km, à par­tir de 21 350 euros hors bonus. (15 585 euros après bonus)

Smart ForT­wo et For­Four une bat­terie étriquée, mais l’a­van­tage pour la ForT­wo d’une taille ultra com­pacte pour la ville. 

Dacia Spring (autonomie de 230km) — for­mat mini-SUV iden­tique dérivé de la Renault K‑ZE com­mer­cial­isée en chine. Cof­fre très con­fort­able de 300l. Elle pour­ra être com­mandée dès le print­emps pour une livrai­son à l’au­tomne — tarif à par­tir de 16 990 euros (12 403 euros bonus déduit. Elle est disponible en loca­tion chez Loca­tion e‑Leclerc à par­tir de 5 euros/jour avec un sup­plé­ment de 20c par km. A not­er qu’il exis­tera une ver­sion “car­go” avec 800l de cof­fre (2 sièges). Idéal pour les pro­fes­sions qui se dépla­cent en ville avec du matériel. Test d’Au­to­mo­bile-pro­pre ou test POA. Ce petit véhicule est très promet­teur à con­di­tion que l’on soit con­scient de ses lim­ites (moteur 44ch). C’est un excel­lent sec­ond véhicule qui aura un coût de main­te­nance imbattable. 

Micro-citadines premium

Fiat 500e (autonomie autour de 320km et une ver­sion d’en­trée à 180km), Elle com­mence à 24 500 euros (18 890 bonus com­pris) (180km) ou 27 500 (21 500 bonus com­pris) (320km) . Elle existe égale­ment en ver­sion cabri­o­let pour 3000 euros de plus et même en 3 portes (unique­ment la plus grosse bat­terie pour les 2). C’est le coup de coeur de l’an­née en pure cita­dine (petit cof­fre). Les retours des essayeurs sont unanimes. test vidéo (Car­a­disi­ac)

Citadines polyvalentes

Renault Zoé (autonomie autour de 390km) — le best-sell­er des élec­triques depuis des années en France. 32 000 euros (soit 26 000 euros bonus déduit) — ses points forts sont son autonomie, son cof­fre de 338l — il est néces­saire de rajouter 1000 euros pour la prise de recharge rapi­de CCS à 50kW. Elle est par­ti­c­ulière­ment attrac­tive en for­mule loca­tion LLD/LOA. Test d’au­tonomie de la Zoé (l’Argus.fr)

Peu­geot e‑208 (autonomie autour de 340km) — la grande rivale de la Zoé à par­tir de 32 700 euros (26 700 bonus déduit). Design très attrayant, mod­ernise, prise en stan­dard de 100kW. Très dynamique, agréable, mais au prix fort par rap­port à la Zoe. Test d’au­tonomie de la e‑208 (l’argus.fr)

Opel Corsa‑e (autonomie autour de 330km) — même base tech­nique que la e‑208 mais avec un style intérieur/exterieur plus clas­sique. A par­tir de 31 300 € (25 300 € bonus déduit). Test Corsa‑e (car­a­disi­ac)

Citadines premium

Honda‑e (autonomie autour de 220km) un design retro craquant, 136 ou 154ch, le plein de tech­nolo­gie (rétro­viseurs par cam­era, mul­ti­ples écrans), et une autonomie qui le can­tonne à la ville. À par­tir de 35 060 (29 060 € bonus déduit)

Mini elec­tric (autonomie autour de 200km. À par­tir de 32 900 € (26 900 € bonus déduit), 184 ch, du plaisir mini mais en silence. 

SUV urbain

Peu­geot e‑2008 (autonomie autour de 310km). À par­tir de 37 850 € (31 850 € bonus déduit) — un véhicule assez spa­cieux qui reprend le style agres­sif de la e‑208 mais avec un empat­te­ment bien plus long pour ménag­er l’e­space à bord et le cof­fre. Longueur de 4m30. 

Hyundai Kona (autonomie jusqu’à 455km en ver­sion 64kWh). 35 000€ (29 000€ bonus déduit) (39kWh), plus de 39 000€ (33 000€ bonus déduit) (64kWh). Réduc­tions pos­si­bles en plus du bonus et repris­es. 90% des ventes se font en 64kWh. Une telle autonomie sur ce type de véhicule est excep­tion­nel. Elle est très sobre.

Opel Mokka‑e (autonomie de 322km) prix non com­mu­niqué. Disponi­bil­ité début 2021. Cof­fre de 350l. Même base tech­nique que le DS3 Cross­back (50kWh brut/ 46 util­is­ables, 136ch) et 4m15 de longueur. Pour en savoir plus.

SUV urbain premium

DS 3 Cross­back e‑Tense (autonomie autour de 320km). Base tech­nique iden­tique à la e‑208/e‑2008, il est plus com­pact que ce dernier.À par­tir de 39 200 € (33 200 bonus déduit)

Compactes

VW ID.3 (autonomie de 350, 425 ou 550km selon bat­terie) Elle risque de devenir la reine de la caté­gorie voire de toutes les élec­triques. Con­stru­ite sur une plate­forme dédiée qui per­met d’of­frir l’e­space intérieur de la caté­gorie supérieure (Pas­sat) dans la taille d’une Golf. La ver­sion d’ac­cès en France est la ID.3 Pure per­for­mance à 34 220 € (28 220 € bonus déduit). Elle est très bien équipée (sièges av et volant chauf­fant, régu­la­teur adap­tatif etc) et 350km d’au­tonomie. Elle offre désor­mais une option de recharge à 110 kW sur la ver­sion avec 45 kWh et 120 kW de recharge en stan­dard pour la 58 kWh et tou­jours 125 kW pour la grosse bat­terie 77 kWh.

VW a récem­ment sim­pli­fié la gamme ID.3. Un test com­plet sur Auto­ge­fühl (en anglais). Les retours des util­isa­teurs sont plutôt très bons sur la voiture elle-même. Les soucis de jeunesse (infotainment/batterie 12v) sem­blent réso­lus depuis la mise à jour du logi­ciel interne. En quelques mots, elle est très vive, con­fort­able, très silen­cieuse même à grande vitesse (bien isolée) et tient longtemps la charge rapi­de sur les bornes de 100kW ou plus.

Cupra Born : une ID.3 avec une car­rosserie et un intérieur plus sportif. Bat­ter­ies iden­tiques à l’ID.3 (45/58/77 kWh)

Cit­roën ë‑C4 (autonomie 350km). Elle mesure 4m36 soit 11/10cm de plus qu’une 308 ou ID.3. Elle repose sur la même base tech­nique que les e‑2008 etc (bat­terie 50kWh, 136 ch). À par­tir de 35 000 euros hors bonus. Les pre­miers détails offi­ciels (pho­tos…). Elle mis­era beau­coup sur le con­fort (sus­pen­sion dou­ble butées hydrauliques. Son cof­fre est de 380l et pro­pose un empat­te­ment de 2m70 (entre les roues avant et arrière) ce qui offre beau­coup d’e­space aux pas­sagers. Plus de détails

Nis­san Leaf (autonomie de 270 à 385km selon ver­sion 40 ou 60kWh). Longtemps la voiture élec­trique la plus ven­due au monde, elle n’a pas su garder son avance. Son for­mat (4m45) est très grand pour une com­pacte en Europe. Elle a surtout un incon­ve­nient majeur, sa recharge rapi­de CHAde­Mo à 50kW, au lieu du stan­dard européen CCS qui se développe très vite. Mal­gré les gross­es remises…à éviter car risque de per­dre beau­coup de sa valeur. Ou au con­traire une excel­lente sec­onde voiture en occasion. 

SUV compact

Kia e‑Niro (autonomie autour de 450km en 64kWh. Elle partage sa base tech­nique élec­trique avec le Hyundai Kona mais est beau­coup plus spa­cieuse et offre un plus grand coffre. 

VW ID.4 (autonomie entre 345 à 520km WLTP) présen­té à la fin 2020. Cx de 0.28 ce qui est plutôt aéro­dy­namique pour un SUV. Même base que l’ID.3 mais avec un cof­fre net­te­ment plus impor­tant (543l) et capac­ité de trac­tage de 1200kg. tarif de base autour de 39 000 euros (33 000 bonus déduit).

Sko­da Enyaq iV (autonomie de 418 à plus de 530km, bat­terie de 52 à 77kWh util­is­ables.) Prix entre 35 000 et 56 000 hors bonus. 4m65 de longueur par 1m88 de largeur. Cof­fre de 585l. Plus cos­su en terme de fini­tion que l’ID.3 qui partage la même plate­forme MEB. Recharge de 50kW sur l’en­trée de gamme à 100kW sur la ver­sion 58kWh et 125kW sur la 77kWh. Vidéo de présen­ta­tion com­plète sur Auto­ge­fühl (en anglais) ou plus suc­cincte en français sur Auto­plus.

Nis­san Ariya (autonomie de 340 à 500km, bat­terie de 63kWh et 87kWh util­is­ables), une longueur de 4m60. Cof­fre de 468l. Disponible fin 2021. Il s’ag­it du pre­mier véhicule à inau­gur­er la plate­forme pure élec­trique CMF-EV de l’al­liance Renault-Nis­san-Mit­subishi. Nis­san adopte enfin le stan­dard européen de recharge CCS, à 130kW.

Hyundai Ion­iq 5 (longueur de 4m635 et 1m89 de large). 3m d’empattement gigan­tesque, per­me­t­tant un intérieur très très spa­cieux et mod­u­laire. 450km d’au­tonomie (58kWh 2 roues motri­ces) jusqu’à plus de 500km (72,6kWh) ou 480km en 4x4. Nou­velle plate­forme e‑GMP. Charge ultra rapi­de de la bat­terie 800v. Recharge 100km en 5mn, de 10% à 80% en 18mn. Orig­i­nal­ité, on peut recharg­er son vélo élec­trique sur une prise sur le véhicule. Trac­tage pos­si­ble jusqu’à 1600kg. Livrai­son cet été. 

Kia EV6 (longueur de 4m68 à 4m70 et1m89 de large). Cou­sine du Hyundai Ion­iq 5. 2,90m d’empattement, offrant un intérieur spa­cieux. 520 litres de cof­fre arrière et jusqu’à 52 litres dans le cof­fre avant (Frank). Autonomie jusqu’à plus de 510km sur la seule bat­terie disponible en France : 77,4 kWh. Nou­velle plate­forme e‑GMP. Charge ultra rapi­de de la bat­terie 800v. Recharge 100km en 5mn, de 10% à 80% en 18mn. Livrai­son au 4ème trimestre 2021. Tarif pour la propul­sion à 47 990 euros hors bonus (44 790 bonus déduit). Trac­tage pos­si­ble jusqu’à 1600kg.

Ford Mus­tang Mach‑e (autonomie de 450km ou 610km). A par­tir de 49 000 euros (47 000 bonus déduit). 4m71 (plus long que ses con­cur­rents immé­di­ats). Cof­fre arrière de 402l et avant de 81l.

SUV compact premium

Audi Q4 e‑tron et Q4 Sport­back e‑tron (ver­sion coupé 5 portes) : (autonomie jusqu’à 520km). A par­tir de 42 800 euros (36 800 bonus déduit). 4m59. Basé sur la plate­forme MEB comme la VW ID.4. Cof­fre de 520l ou 535l (coupé Sport­back). Deux bat­ter­ies 52 ou 77 kWh sont pro­posées. Une ver­sion Quat­tro (4 roues motri­ces) est égale­ment disponible. 

Le site Audi.fr annonce une recharge de 100 km en 5 mn et de 5% à 80% en 22,5 mns. (Mise à jour Juin : le site Audi indique main­tenant 38 mn comme pour l’ID.4). Ce qui voudrait dire que l’Audi Q4 e‑tron a une capac­ité de recharge de 170 kW (et non 125 kW comme sur l’ID.3 ou ID.4 avec la même bat­terie 77 kWh). Et surtout que la courbe de recharge est très plate donc très per­for­mante. Ce chiffre de 170 kW cor­re­spond aux rumeurs qui tour­naient à pro­pos de l’ID.3/ID.4 avec la bat­terie 77 kWh pour décem­bre 2021.

Mer­cedes EQA (jusqu’à 426 km d’au­tonomie). A par­tir de 47 900 euros. Un bon SUV com­pact pre­mi­um à prix raisonnable

Vol­vo XC40 recharge (autonomie de 418km) à par­tir de 59 940 euros.

Vol­vo C40 est la ver­sion coupé du XC40. (Autonomie de 420km).mm

Familiales premium

Tes­la mod­el 3 : (autonomie de 450 à 580km), la reine des élec­triques, best-sell­er mon­di­al. Bardé de tech­nolo­gie y com­pris de la con­duite autonome avec son fameux Autopi­lot. Pleins de gad­gets qui en font un véhicule à part. La grande autonomie, le réseau unique de super chargeurs en font la voiture élec­trique sans aucune con­trainte pour de longs voy­ages. A par­tir de 43 800 € (37 800 € bonus déduit) depuis la forte baisse de jan­vi­er 2021.

BMW i4 : (autonomie jusqu’à 590 km en 2 roues motri­ces) posi­tion­née sur la Tes­la mod­el 3 Long range. Pour les fans de la fini­tion alle­mande. com­mence à un peu moins de 60 000 euros hors bonus. (si on ne prend pas d’options).

Grandes routières et Grands SUV premium

Mer­cedes EQS (jusqu’à 770 km d’au­tonomie). Le sum­mum en véhicule élec­trique de luxe

BMW iX3 (autonomie jusqu’à 459km d’au­tonomie). Le pre­mier SUV 100% élec­trique de BMW, d’une longueur de 4m73. Une bat­terie de 74kWh (utiles). Très proche du X3 ther­mique en terme de design et équipement. Cof­fre de 510l (plus que les 450l de la ver­sion hybride recharge­able.). Tarif à par­tir de 72 950 (pas de bonus). Plus d’in­fos.

Tes­la mod­el Y (autonomie autour de 400km jusqu’à 500km) — à par­tir de mi-2021 en Europe (fab­riqué à Berlin). Il s’ag­it de la ver­sion SUV de la mod­el 3. Reprend les même intérieurs et tech­nolo­gies- Tar­ifs sans doute autour des 55 000 € hors bonus. 

Jaguar i‑Pace (autonomie d’en­v­i­ron 406km), 400ch. 4 roues motri­ces. À par­tir de 79 990 € (pas de bonus)

Tes­la mod­el S (autonomie autour de 610km) celle avec qui Tes­la a sur­pris le monde de l’au­to­mo­bile en ren­dant le véhicule élec­trique attrac­t­if et en élim­i­nant ses con­traintes d’autonomie. 

Audi e‑tron (autour de 359 à 415km) grand SUV de 4m90, à par­tir de 72 300 € (pas de bonus, véhicule au-dessus de 60 000 €)

Tes­la Mod­el X (autonomie autour de 500km) 7 places et ses fameuses por­tières Fal­con lui don­nent un look unique. A les mêmes qual­ités que toutes les Tes­la et à l’in­star de la Mod­el S, est très large et très long. À par­tir de 89 900 € (pas de bonus)

BMW iX : (jusqu’à 630 km d’au­tonomie). A par­tir de 86 250 euros, le plus gros SUV élec­trique de BMW et vais­seau ami­ral de la gamme électrique. 

Sportives électriques

Porsche Tay­can (autonomie d’en­v­i­ron 400km) à par­tir de 108 632 € (pas de bonus)

Audi e‑tron GT (488 km) la soeur de la Porsche Tay­can sur la même plate­forme. Près de 100 000 € (pas de bonus, véhicule au-dessus de 60 000 €)

*Les autonomies sont don­nées en cycle mixte WLTP. Tous les tar­ifs sont hors et avec bonus val­able en France (7 000 euros acces­si­ble sans con­di­tion). Ils ne tien­nent pas compte des aides sup­plé­men­taires en cas de mise à à la casse d’un vieux véhicule ou des aides régionales qui s’a­joutent, sou­vent avec des con­di­tions de revenus. Le point sur les aides, selon votre région sur le site offi­ciel gouvernemental.