Les bornes 22 kW, qui con­stituent la majorité des bornes publiques en France, sem­blent de plus en plus inadap­tées à la demande. Il serait temps de pass­er à des bornes uni­verselles tri-standard.

Un peu d’histoire

A l’o­rig­ine, il n’y avait pas encore de véri­ta­ble stan­dard établi pour la recharge rapi­de. Renault a pris l’ini­tia­tive de met­tre un chargeur inté­gré (courant alter­natif vers courant con­tinu) de 22 et même 43 kW à une époque sur les Zoé. Un sur­coût inutile sur le véhicule quand la borne en courant con­tinu peut s’y substituer.

Les pre­mières bornes rapi­des, en courant con­tinu, ont été au for­mat CHAde­MO (con­necteur des Nis­san LEAF par exem­ple). L’Eu­rope a ensuite stan­dard­isé un con­necteur dit Com­bo CCS 2 qui per­met d’avoir sur la même prise la pos­si­bil­ité de recharge en con­tinu ou en alternatif.

Les standards du marché aujourd’hui : Combo CCS et le type 2

Tous les véhicules récents embrassent ces stan­dards. La prochaine Mégane élec­trique offrira un chargeur 7,4 kW en stan­dard (22kW en option) et un chargeur rapi­de CCS de 130 kW. 

La solution idéale? la borne 22 kW en tri-standard

Une borne en courant continu/alternatif tri-stan­dard (Com­bo CCS, CHAde­MO et Type 2) per­me­t­tra de tou­jours recharg­er à la vitesse max­i­male (22 kW) tous les véhicules du marché ou presque. Certes plus chères qu’une sim­ple borne 22 kW en alter­natif, elles offrent un véri­ta­ble ser­vice aux util­isa­teurs. Une vitesse 3 fois supérieure sig­ni­fie que la borne sera libérée 3 fois plus rapi­de­ment. La rota­tion sera donc meilleure. Plus d’ef­fi­cac­ité, plus de sat­is­fac­tion des utilisateurs. 

Les câbles CCS et CHAde­MO “attachés” ren­dent égale­ment la recharge plus pratique.

Le réseau Métrop­o­lis en région parisi­enne con­tin­ue d’of­frir des bornes 22 kW en type 2 seule­ment. Par con­tre le réseau Izivia Grand Lyon ou le nou­veau réseau Belib’ à Paris offrent des bornes tri-stan­dard pour cette puis­sance. Dom­mage d’avoir une telle inco­hérence entre régions ou même zones à l’in­térieur d’une même région. 

Au-delà des bornes sur la chaussée, ce type de borne seraient idéales sur les zones de com­merce, qu’elles soient gra­tu­ites ou à tarif très doux.