Il ya un grand débat : hybride recharge­able ou 100% élec­trique? Voyons ce qui fait la spé­ci­ficité de l’hy­bride recharge­able (PHEV) par rap­port au 100% élec­trique. Selon qu’on est une entre­prise ou un par­ti­c­uli­er, l’équa­tion économique sera très différente.

Principe de l’hybride rechargeable

L’hy­bride recharge­able repose sur une dou­ble motori­sa­tion ther­mique et élec­trique (1 ou 2 moteurs (ou plus) le plus couram­ment selon que le véhicule est 2 ou 4 roues motri­ces. Une bat­terie de taille mod­este (de 9kWh ou plus) per­me­t­tra de faire de 30 à 60 km en général ou plus. 

Le meilleur des 2 mondes?

L’hy­bride recharge­able promet de prof­iter de l’élec­trique quand on en a le plus besoin (en ville) et utilis­er le moteur ther­mique sans grosse lim­ite d’au­tonomie pour les longs tra­jets. La solu­tion idéale en somme.

Aides pour l’hybride rechargeable

Il y a main­tenant en France 2000€ d’aide pour l’achat d’une hybride recharge­able en dessous de 50 000 euros et faisant un min­i­mum de 50km en tout électrique. 

Pour les entre­pris­es, l’a­van­tage fis­cal est très impor­tant : pas de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société)

L’hybride rechargeable est-il le bon choix?

Conditions pour rentabiliser une hybride rechargeable

Pour prof­iter au mieux d’un hybride recharge­able, il est néces­saire de recharg­er sa bat­terie tous les soirs afin de max­imiser le roulage élec­trique. Une entre­prise devra impéra­tive­ment fournir un accès à des bornes de recharge sur son park­ing. En par­al­lèle, il faut bien cal­culer la néces­sité impéra­tive de devoir pou­voir rouler 500km sans pause sur autoroute, et ce de façon très régulière en plus de beau­coup rouler en ville. 

Ce que l’on ne vous dit pas sur les hybrides rechargeables

Poids et con­som­ma­tion : une hybride recharge­able pèse sou­vent entre 300 et 350kg de plus qu’une ver­sion ther­mique, ce qui en fait un véhicule très peu effi­cient aus­si bien en ther­mique qu’en élec­trique (con­som­ma­tion en général dou­ble d’une pure élec­trique) et la con­som­ma­tion (juste­ment sur les longs par­cours) s’en­v­ole pour la majorité des modèles. 

Cof­fre plus petit, moins d’au­tonomie en essence : l’e­space pris par la bat­terie et les autres élé­ments de l’hy­bride recharge­able réduisent non seule­ment le réser­voir d’essence qui sou­vent réduit l’au­tonomie ther­mique à 500km, mais égale­ment le cof­fre qui est sig­ni­fica­tive­ment amputé. Ca peut aller jusqu’à plus de 100l de cof­fre ce qui est considérable.

Prix très élevé : peut représen­ter jusqu’à 10 000 euros de plus que la ver­sion équiv­a­lente ther­mique sur une 508, et le bonus de 2000€ en France n’y change pas grand chose. Ce type de véhicule est qua­si impos­si­ble à rentabilis­er pour un par­ti­c­uli­er. Pour une entre­prise, l’ab­sence de TVS le ren­dra rentable. Sur un Renault Cap­tur, l’é­cart est moin­dre (env­i­ron 6400 par rap­port à l’essence)

Coût d’en­tre­tien : on ne prof­it­era pas des béné­fices du très faible coût d’en­tre­tien d’une 100% élec­trique car il y aura tou­jours un coût très impor­tant pour la par­tie thermique. 

Hybride rechargeable : une très mauvaise idée pour les particuliers

Seul l’a­van­tage fis­cal de la TVS peu­vent en faire un bon choix économique pour les sociétés, même si le bilan écologique est très mau­vais par rap­port à une 100% élec­trique (Grosse con­som­ma­tion en élec­trique, con­som­ma­tion en pur ther­mique avec bat­terie vide sig­ni­fica­tive­ment plus impor­tante. En dehors du sur­coût tar­i­faire mas­sif pour un par­ti­c­uli­er, la réduc­tion impor­tante du cof­fre posera égale­ment prob­lème aux familles. 

Le 100% électrique avec 450km s’averera nettement plus pertinent pour de nombreuses personnes

Il vaut claire­ment mieux inve­stir dans une 100% élec­trique avec une bat­terie per­me­t­tant de faire 450km ou plus et faire quelque pos­es rapi­des lors des rares très longs tra­jets (vacances en famille). La vitesse de recharge est un point à sur­veiller (min­i­mum 100kW). Avec une pure élec­trique, une fia­bil­ité max­i­male et un coût d’usage ridicule (entre 4 et 5x moins cher en terme d’én­ergie) et coût d’en­tre­tien très réduit. Même les pla­que­ttes de frein s’usent très peu grâce au frein régénératif. Le coût d’achat sera égale­ment plus faible que l’hy­bride recharge­able grâce au bonus français de 7000€.